Si tu as quelque amitié pour le blog que tu visites et que tu souhaites le faire savoir, rien de plus simple. Copie la photo et la totalité de ce message sur ton blog ou ton site et c'est fait !

Blogami

La chaîne des blogamis n'est pas une chaîne comme les autres. Elle ne s'impose pas, au contraire des insupportables chaînes reçues par mail ou des chaînes de tag, parfois amusantes et sympathiques, mais auxquelles il faut se soumettre, même si le coeur ne t'en dit pas. La chaîne des blogamis, chacun la prend et y ajoute son maillon s'il le veut.

Pour accrocher ton maillon, il suffit d'indiquer la page où tu l'a trouvée. Attention, il faut indiquer précisément la page du maillon précédent, et non la page d'accueil du blogami, sinon, lorsque le maillon de l'ami ne sera plus sur la page d'accueil, la chaîne sera brisée et il ne sera plus possible de la remonter.

Moi, j'ai pris cette chaîne chez mon blogami cpamoi.

Si cette amitié est partagée, rien n'interdit de créer un maillon en retour vers le maillon de l'ami qui a attrapé la chaîne chez toi. La chaîne des blogamis peut, ainsi, faire un aller-retour, une boucle, un grand huit ou une spirale. Evidemment, cela créera deux pages, ou plus, uniquement différentes par le lien vers l'ami. Pour ceux qui ont des centaines d'amis, cela peut être un long travail. Mais l'amitié résiste-t-elle à de tels calculs ? Quoi qu'il en soit, chacun peut adapter le fonctionnement de la chaîne à sa propre envie.

Pour ma part, je tenterai de faire un message pour chacun, quitte à les espacer un peu.

Ceux qui souhaitent connaître le parcours de la chaîne peuvent se rendre sur la page d'ancrage http://cpamoi.canalblog.com/archives/2009/05/31/13920881.html où ceux qui auront voulu faire connaître leur maillon auront déposé un commentaire indiquant précisement la page sur laquelle il se trouve.

Blogami